SBG3

Domotique qui sent le brûlé

Domotique qui sent le brûlé

Vous ne le saviez peut-être pas et moi non plus mais domotics.fr est hébergé a Strasbourg dans le datacenter OVH. Celui-ci est le 7eme de la compagnie (sic), il date de 2012 et OVH devient avec celui-ci le premier hébergeur à donner la possibilité à ses clients de choisir, lorsque les cases ne sont pas grisées, l’emplacement géographique de son serveur. Avec 400 000 serveurs et 1,6 million de clients, OVH devient peu à peu le leader européen du Cloud, et part même installer ses serveurs au pays de l’oncle SAM.

Mais voilà tout a basculé quand Octave (le Pdg d’OVH) a voulu préparer des pancake sur les onduleurs pour économiser de l’énergie.

Résultats :
SBG1 : 4 salles détruites – 8 salles OK
SBG2 : Entièrement détruit
SBG3 : Les contrôles sont en cours
SBG4 : Pas d’impact physique, mais serveurs toujours éteint 🙁

OVH STRASBOURG (SBG)

L’incendie survient une semaine avant son entré en bourse, l’entrepreneur Octave est connu pour défendre (jusqu’à là) le financement de la croissance par les crédits bancaires et l’investissement en propre plutôt que par une introduction en bourse, notamment pour éviter une dissolution et une perte de contrôle. Les conspirationnistes et autres théoriciens du complot auront vite fait de faire le rapprochement avec l’incendie.Bref vous l’aurez compris, coup de bol pour moi domotics.fr était hébergé dans SGB3 et après 11 jours de downtime, le voici revenu de l’au delà.

Alors j’entends depuis bientôt 2 semaines, les commentateurs de la situation s’étonner de l’absence de sauvegarde. Mais voilà les sauvegardes étaient également hébergées dans les mêmes locaux et bon nombre de client de #SGB1 ont tout perdu. Le cloud ce merveilleux système tant vanté par les grandes entreprises Californienne auraient t’elle des failles ?? Car ne l’oublions pas le cloud a été inventé pour réaliser des sauvegardes et pérennisés les données.

le cloud computing c’est de pouvoir utiliser des ressources informatiques sans les posséder

https://www.culture-informatique.net/cest-quoi-le-cloud/

Un peu comme à la SNCF où le client est un utilisateur, OVH va devoir mettre la main à la poche et proposer des dédommagements à la tête du client. Certains se sont déjà vu proposer 6 mois de service gratuit, où d’autres 30€ de bon d’achat…. Je doute que ces offres satisfassent les entreprises qui hébergeaient l’ensemble de leurs données dans SGB1 parti entièrement en fumé.

Courage a tout le monde

On apprend peu de la victoire, mais beaucoup par la défaite

Wait & see

Fanf’ [KiPartFaireSaSauveGardeJournalièRe]

Publié par fanf dans blog, 0 commentaire